Tous les livres

La Bibliothèque
   Universitaire &
   Francophone


Les éditeurs diffusés

La presse en parle




L'Écritoire

Les outils de l'auteur

Vos questions

Demandez un devis

Espace auteurs
 


Comment ?

Nous interroger

Les services +

Ils nous ont fait confiance

Toutes vos questions

Espace éditeur
 

Nos solutions




Pour être informé de nos nouveautés, (3-4 fois/an) inscrivez
votre adresse email :

 

Faire découvrir ce site

Liens utiles

    Qui sommes-nous ?

    Ce que nous croyons

    Nos engagements

    La revue de presse

    Nous contacter


<<< Accueil | Le catalogue

Histoire
Cliquer ici pour agrandir l'aperçu Une vie hors du commun!

"Robert Abdesselam, une vie criblée de balles"

de Eric Belouet, Michel Dreyfus
Les quatre chemins


La vie de Robert Abdesselam est plus captivante qu’un roman et son histoire se mêle à celle de la France au XXe siècle d’une façon singulière.
Il est né à Alger en 1920 d’un père notable, Kabyle et musulman, et d’une mère catholique issue de la bourgeoisie métropolitaine. Il grandit à El Biar, la banlieue chic d’Alger, où il découvre le tennis qui va devenir sa passion.
En même temps qu’il poursuit ses études à Paris – Droit et Sciences Po – , il continue le tennis et devient l’un des meilleurs joueurs français.
Sous l’Occupation, alors qu’il atteint son meilleur niveau, il rejoint Alger en 1942 et le camp des Alliés. Il participe activement à la campagne d’Italie, devenant ainsi le premier français à pénétrer dans Rome où il libère le Palais Farnese.
C’est après guerre que sa carrière internationale de joueur prend son essor. Longtemps deuxième meilleur tennisman français, il est sélectionné quatorze fois et dispute vingt cinq matchs en Coupe Davis de 1947 à 1953.
En 1956, il met un terme à sa carrière sportive et se consacre à la politique. Il se fait élire député d’Alger en 1958. Il milite pour le maintien d’une Algérie française, ce qui le coupe du gaullisme, et pour l’intégration, ce qui le coupe de l’OAS qu’il ne rejoindra jamais. Pour les indépendantistes, c’est un traître. Le 4 mai 1960, il est victime, à Paris, d’un attentat. Criblé de balles par un militant du FLN, il en réchappe miraculeusement.
L’indépendance de l’Algérie acquise, Robert Abdesselam, abandonne la politique et se consacre à sa profession d’avocat international, accompagnant notamment la société Lacoste dans son développement à l’étranger. Il occupe également différentes fonctions dans le monde du tennis, dont la vice-présidence de la Fédération française de tennis de 1968 à 1974 et de la Fédération internationale de 1975 à 1976. Il jouera ainsi un rôle important au moment ou les circuits professionnels et amateurs fusionneront.
La Préface est de Michel Lacoste
 
Format papier
Ouvrage broché de 384 pages. Cahier Photos N&B. 24,00 EUR


 Plus d'informations sur le paiement sécurisé


Visitez le site de la fondation Robert Abdesselam

www.fondationrobertabdesselam.org



Tout savoir sur nos formats numériques ICI
Tous les livres de Eric Belouet
disponibles sur le site du Publieur , édités par Les quatre chemins

- Robert Abdesselam, une vie criblée de balles

Tous les livres de Michel Dreyfus
disponibles sur le site du Publieur , édités par Les quatre chemins

- Robert Abdesselam, une vie criblée de balles




Chercher un livre dans...
par titre, par auteur, par éditeur, par numéro ISBN...
 

charlie
Quelques mots à ma nouvelle famille Charlie

Chargement


Chargement


  
Accueil | Le catalogue | Le Publieur | Mentions légales | Contact